cours obligatoire histoire du Québec cégep

Dans le journal Le Soleil du 2 juillet 2014.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Yves Bolduc, a précisé que le cours obligatoire d’histoire du Québec que voulait mettre en place le précédent gouvernement sera remplacé par un cours facultatif. M. Bolduc a justifié sa décision en affirmant que le cours obligatoire était une «décision politique» et «idéologique».

Dans La Presse Canadienne du 2 juillet 2014.

Le ministre a par ailleurs défendu la décision du gouvernement de saborder le cours d’histoire obligatoire au collégial que voulait mettre sur pied le précédent gouvernement Marois. Yves Bolduc y voit un choix idéologique de son prédécesseur péquiste Pierre Duchesne, mais Véronique Hivon considère que les libéraux procèdent à une dévalorisation de l’histoire et rappelle que la plus récente réforme a imposé deux cours d’anglais, sans que cela ne soit jugé comme idéologique.

«Il n’y a rien de scandaleux à penser que les étudiants du collégial puissent avoir un cours d’histoire obligatoire si on a décidé que pour parfaire la formation en anglais il fallait mettre deux cours d’anglais au collégial, a-t-elle argué. (…) Je trouve la réponse du ministre fascinante. Il est en train de nous dire qu’un cours d’histoire est une décision politique, alors que c’est fondamental pour toute nation qui se respecte de connaître son histoire.»

Yves Bolduc n’a pas fléchi. Selon lui personne ne voulait de ce cours, un choix partisan du PQ et de son ministre Pierre Duchesne.

«Il (Pierre Duchesne) n’avait qu’une obsession en tête, ce n’était pas l’éducation, c’était comment faire pour que le Québec se sépare», a-t-il dit.

Réaction de la porte-parole de l’opposition officielle en culture & comm., enseignement supérieur & recherche et soins de fin de vie.

 

Le projet du Parti Québécois pour un cours obligatoire d’histoire du Québec contemporain au Cégep se trouve dans le document suivant.

Com2013-09-02_Feuillet_ImplantationCoursHistoire_QuebecContemporain-page-001

 

Enfin, voici les résultats de deux sondages d’envergure portant sur l’implantation au cégep d’un cours obligatoire d’histoire du Québec.

Le premier sondage a été mandaté par la Fondation Lionel-Groulx et “a été réalisée par sondage Internet auprès d’un échantillon représentatif de 912 Québécois(e)s. Les entrevues ont été effectuées les 21 et 22 mars 2012.”

L’enseignement de l’histoire du Québec sondage Lionel Groulx-page-001

 

Le deuxième sondage a été mandaté par l’Association d’études canadiennes et a été réalisé via Internet le 1er et 2 octobre 2013 auprès de 1000 Québécois. Les répondants devaient choisir l’énoncé qui correspondait le mieux à leur opinion (voir les chiffres rouge).

Le gouvernement du Québec propose que les cégeps introduisent un cours obligatoire sur l’histoire nationale du Québec. Lequel des énoncés qui suivent correspond le mieux à votre point de vue sur la proposition?

Total

Homme

Femme

Franco.

Non-franco.

Avec

enfant (s)

Sans

enfant

Total pondéré  

1000

486

514

781

217

254

739

Le cours obligatoire devrait se limiter à l’histoire du Québec seulement.

17%

18%

15%

20%

6%

16%

17%

Le cours devrait porter sur l’histoire du Québec et du Canada.

21%

21%

21%

23%

15%

18%

22%

Le cours devrait porter sur l’histoire du monde et du Québec.

7%

6%

7%

8%

3%

4%

8%

 

Total

Homme

Femme

Franco.

Non-franco.

Avec

enfant (s)

Sans

enfant

Le cours devrait porter sur l’histoire du monde, du Canada et du Québec.

31%

33%

29%

29%

39%

28%

32%

Les cours d’histoire au cégep devraient être facultatifs et non obligatoires.

21%

18%

23%

16%

35%

28%

18%

Je ne sais pas.

3%

3%

4%

3%

2%

4%

3%

Je préfère ne pas répondre.

1%

2%

0%

1%

0%

1%

1%

Comment les cégépiens résument-ils l’histoire du Québec en une phrase ?

 

0 0

Suggestions:

Dans: Enseignement de l'histoire du Québec

Répondre à Laurent Desbois Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

CommentLuv badge