Archives du mot-clé mémoire

Le court texte écrit par Stéphane Lévesque débute ainsi : “Imaginez que vous êtes de retour sur les bancs d’école et qu’on vous demande tout bonnement de raconter, en une page ou deux, l’histoire de votre pays, votre nation ou votre patrie comme vous la savez.

Bien que cet exercice de mise en récit du passé peut vous sembler anodine, il n’en demeure pas moins révélateur de la capacité des gens à mobiliser certains savoirs historiques entassés dans la mémoire dans la construction de sens, d’une narration qui lien le passé au présent.”

1 0

Dans: Raconte-moi l'histoire du Québec

Aucun commentaire - Laissez un commentaire

Trouvé sur le site web du journal français la Croix, dans un article intitulé “Le Québec a un gros problème de mémoire”.

Robert Lepage : Nous avons un gros problème de mémoire. Notre plaque d’immatriculation porte la devise « Je me souviens ». Mais personne ne sait à quoi elle renvoie, ni d’où elle vient ! Elle est tirée d’un poème qui dit : « Je me souviens d’être né sous le lys et de croître sous la rose ». Je me souviens que j’ai été français et maintenant je grandis sous les Anglais. Les souverainistes, de façon un peu déloyale, n’en ont utilisé qu’une partie.

Journaliste : À quoi attribuez-vous l’amnésie collective du peuple québécois ?

R. L.  : Cette amnésie ne s’applique pas qu’au peuple québécois. Le 11 septembre 2001, tout a basculé. Nous vivons désormais dans un nouvel ordre mondial. Le XXIe siècle doit vivre avec cette réalité. On ne discerne que les événements récents mais on oublie les racines lointaines. C’est le devoir du théâtre de ramener le passé.

 

 

 

1 0

Dans: Ignorance de l'histoire du Québec

Extrait d’un billet de blogue lié au magazine La vie est belle! :

N’ayant plus la mémoire des temps anciens, nous sommes devenus terriblement superficiels. Et atrocement bêtes. Vivant à la surface de nous-mêmes et du temps, carburant à la nouveauté, nous prisons l’effervescence des sujets polémiques et devenons, comme l’écrivait L.-F. Céline, des « jouisseurs d’événement ».

0 0

Dans: Ignorance de l'histoire du Québec

Aucun commentaire - Laissez un commentaire